Création et restauration de vitraux d'églises

La création, restauration et protection des Vitraux d'églises est notre spécialité.

Les vitraux d'églises sont une Composition translucide faite de pièces de verre, en général colorées, enchâssées dans des cadres de plomb ; aujourd’hui cette technique coexiste avec d’autres plus récentes.

Les vitraux peuvent être figuratif : représenter des scènes de vie et raconter une histoire ou abstrait : constitué de formes géométriques.

Au Moyen Age, le vitrail avait un rôle important dans l’enseignement religieux des populations chrétiennes illettrées. En raison de son rapport particulier à la lumière il est riche de significations plus profondes, allégoriques, symboliques et morales.

L’origine du vitrail remonte à l’époque paléochrétienne (époque qui remonte aux premiers chrétiens) comme en témoignent les fouilles archéologiques. Les écrivains latins comme Tertullien ou Prudence font état de basiliques ornées de vitraux.

Mais il est encore impossible de dire quand et comment le vitrail était déjà présent sur les fenêtres des Romains. Dans ses lettres, Pline le Jeune décrivit plusieurs de ces cloisons ajourées.

Les plus anciens témoignages de cet art sont les morceaux d’une tête du Christ (haute de 30 centimètres) en Allemagne, ainsi que la tête de Christ de Wissembourg datée du XIe siècle qui vient de l’église de Saint-Pierre et Saint-Paul de Wissembourg. C’est le plus ancien vitrail qui figure au monde qui ne soit pas abîmé. Il est conservé en France, au Musée de l’œuvre Notre-Dame de Strasbourg.

Quelques Réalisations