Restauration de vitraux en Bretagne - Pays de la loire

La restauration d’un vitrail passe par une liste de petites tâches, différentes les unes des autres et très importante pour que le résultat du travail soit fait dans les règles de l’art.
  1. Etat des lieux ou diagnostique : Avant toute intervention. Un examen préliminaire permet de définir l'état matériel des verrières, de leur environnement et en particulier des panneaux. Accompagné d'un relevé photographique ce diagnostique débouche sur un relevé précis des interventions et des méthodes à utiliser en vue de la conservation des verrières. Il permet d’identifier les pièces non originales, relever les bris de verre ainsi que les plombs de casse déjà utilisés pour réparer les pièces cassées.
  2. Dessertissage : cette étape consiste à démonter le réseau de plomb pour séparer les pièces de verre. Elle intervient sur les pièces brisées et permet de supprimer le plomb ancien et altéré qui n’assure plus son rôle de maintient.
  3. Nettoyage : réalisé sur une table lumineuse, et sous loupe binoculaire, le nettoyage permet de débarrasser le vitrail des salissures et des dépôts qui altèrent la surface et les tranches des pièces de verre. Il est fait à l’aide d’un pinceau sous aspiration, puis à l’aide de compresses généralement imbibées d’eau déminéralisée et/ou d’acétone.
  4. Suppression des bouches trous : les bouches trous comme leur nom indique sont des pièces de verre qui proviennent d’autres vitraux. Ils peuvent être remplacés par des verres modernes en accord avec les pièces originales pour reconstituer les parties manquantes de l’œuvre.
  5. Collages : Les techniques de restauration actuelles permettent d’assembler les fragments de verre plus discrètement soit par des collages à l’aide de résine soit par l’utilisation de rubans de cuivres adhésifs dits « tiffanies » selon le type d’assemblage.
  6. Retouche : en cas de besoin, on peut appliquer quelques retouches sur des petites zones de comblement ou de collage pour rétablir la lecture des pièces.
  7. Ressertissage : cette étape correspond à la soudure des intersections des plombs pour consolider l’ensemble. Le panneau peut être serti dans un cadre afin de faciliter sa manipulation et de gagner en rigidité.

Quelques Réalisations